Partagez|

Claim my land against intruders [Evan && Luka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité

Show us your Kâ
Invité


MessageSujet: Claim my land against intruders [Evan && Luka] Mer 12 Sep - 21:06

Laisse moi en paix


Quelques grincements de planches, des bruits de course de cafards et de souris... Quelqu'un ose entrer dans le dortoir abandonné. Le dortoir aux fantômes et aux araignées. Le dortoir interdit. Quiconque pénètre s'imprègne d'une peur latente... Puisque chacun se sent observé. Une vieille ruine de miroir provoque la panique. Un grincement de porte - un fantôme ? pire, un prof ? pire encore ! Chronos ? - Tout effraie, rien n'inspire confiance, les sursauts sont fréquents. Pourtant, le pas de l'individu semble sûr. Ce n'est certainement pas un nouveau venu. Les pas se dirigent vers la chambre 25...


Un habitué ? La bonne blague... Chaque clou est un ami. Chaque miroir, un voisin. Chaque porte, une connaissance. Ce n'était certainement pas la première fois ni la dernière que le jeune homme entrait en ces lieux. Chambre 25. La feuille n'était pas tombée. La mine, encore intacte. Vive Death Note. Il entra avant de refermer la porte derrière lui. Seul. Tranquille. Il y avait là un sofa encore utilisable, un chevet pas trop vermoulu, et une petite stéréo qu'il avait amené en début d'année. Un sourire se dessine sur ses lèvres. Il ne manquait rien à l'appel. Sa musique, la tranquillité... Rien ? Oui, rien. Ouvrant le tiroir du haut du chevet, il sortit une sucette artisanale du Chat Mallow et se la fourra dans la bouche. Décidément, ce magasin était un vrai trésor...

Les yeux fermés, la sucette à la bouche, la musique dans les oreilles, Evan ne pensait plus à rien. C'était son coin de paradis, ici. Tout lui plaisait. Au dessus de lui, une araignée de taille respectable commençait à tisser sa toile. Une de plus. Parmi les milliers qui emplissaient déjà la maison... Ailleurs, un rat grignotait un morceau de plancher. Cet endroit avait quelque chose de magique, quelque chose qui faisait qu'Evan se sentait ici chez lui. Et tandis que Mike Oldfield menait Tubular Bells depuis la sono, le jeune duelliste s'endormait progressivement, dans des rêves de tranquillité, d'araignées et de duels...



Dernière édition par Evan Livingstone le Ven 14 Sep - 13:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Show us your Kâ
Isis

Messages :
522
Date d'inscription :
20/06/2012

J'suis un dueliste moi !
Réputation:
722/5000  (722/5000)

MessageSujet: Re: Claim my land against intruders [Evan && Luka] Ven 14 Sep - 13:00

Desolée,je t'avais pas vu

Il y'a moyens et moyens de s'amuser... Moi, en cette soirée libre je promenais dans le jardin, l'immense jardin de la duel academie. La derniere fois... J'avais rencontré une jolie fille que j'avais ramené au dortoir. Ce soir j'avais envie de tranquilité... Et de me defouler un peu. C'est pour ça que je trainais seule. Du bon la solitude non... ? et bien evidement quand on s'appelle LVH on a pas de chance. Ou plutot on attire les ennuis et les orages. « Fais chier » De la où j'étais le dortoir était plutot loin, bon, y'avait ... la forêt, et encore la forêt... Et l'orage toujours plus fort. Le froid aussi. Et paf un eclair a coté de moi. Okay, on va pas se faire une Luka rotie ce soir, evitons non... ? Je soupirais, blasée et je me mettais à courir... En cherchant un endroit où aller. Rien de mieux que d'être paumée en pleine foret une nuit d'orage. Merveilleux Luka, de mieux en mieux putain. Certes j'avais bien dis que je voulais mourir mais pas comme ça. En plus j'avais une vengeance à accomplir, et puis... la ptite blonde la, elle serait triste, je voulais pas vraiment ça. Je soupirais encore, et alors que je m'appuyais contre un arbre j'appercevais un batiment delabré dans le lointain. Gloire au miracle... Enfin, nous emballons pas trop vite.

Quelques foulées... Une centaine encore, et j'arrivais devant la porte grincante d'une batisse en ruines. Agréable... Ou pas. Bah allez au pire qu'est ce que j'allais trouver, une grosse arraignée qui se jetterais sur moi... Ouais bah peut être. La j'avais tous les evenements de Resident Evil 1 le jeu bien sur, pas le film... qui revenaient dans ma tête. Une grosse araignée, un gros serpent, une plante carnivore, des zombies. Ah non, si on pouvait eviter les zombies merci, j'étais pas sure que quelques cartes et des lames de rasoirs soient assez tranchantes pour que je survive à tout ça... L'odeur... ? Desagréable. Le vieux, l'abandonné quoi. Par contre, alors que je m'asseyais sur une chaise branlante le temps de reprendre mes esprits... J'entendais de la musique. Pas trés audible, mais de la musique quand même. Se pouvait il qu'il y'ai quelqu'un d'autre ?

Bon et bien... En tout cas je me mettais en quete de ce quelqu'un, porte aprés porte. Peut être qu'il aurait des vetements de rechange, je crevais de froid moi. Portes 13, 19... Rien. Les autres ne s'ouvraient pas. Arrivée devant la porte 25 - la où la musique etait plus forte je tapais, trois coups francs. On verra bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Show us your Kâ
Invité


MessageSujet: Re: Claim my land against intruders [Evan && Luka] Ven 14 Sep - 17:24

C'est pas une raison

Evan se réveilla en sursaut. Il faisait nuit, et l'orage grondait. Le jeune garçon se précipitait à la fenêtre. L'orage, si magnifique, si lunatique... Un temps parfait, d'autant plus qu'on n'aurait idée de le déranger. Un demi-sourire s'empara du jeune homme. La vie était si belle, parfois... La sono, elle, était passée à Moonlight Shadow. Une fort jolie chanson. Pas sa préférée, mais pas loin. Puis autre chose. Un goût fade, sur sa langue. Une absence de sucre. Bah, rien de difficile à résoudre. La réserve cachée était encore pleine, et il y en avait d'autre. Evan prit une autre sucette dans le tiroir, l'enfournant dans sa bouche souriante. Jamais personne ne pourrait voir ce sourire. Car la simple présence de quelqu'un importunait son porteur.

En parlant de présence... Un petit radar d'alerte, un instinct de survie, criait comme un dingue à l'oreille du duelliste. Inconsciemment, certains bruits, certains craquements lui disaient QUELQU'UN, QUELQU'UN, Y'A QUELQU'UN ! Mais Mike Oldfield est tellement plus intéressant que de petits détails aussi insignifiants. Et puis, affalé sur le sofa, regardant son deck pour voir si quelque amélioration ne pouvait se faire, Evan avait oublié qu'il était dans un lieu interdit au public. De toute façon, il n'était pas le public, ça il en était sûr. Ici c'était SON domaine, SON monde. Et personne ne le dérangerait, surtout avec ce temps à noyer un canard.

Poc. Poc. Poc. À la porte quelqu'un toque. Ouvre ouvre petit Evan ! ... ... ... ABSOLUMENT PAS ! Ces trois coups l'ont réveillés. Quelqu'un, chez lui, est entré. Un intrus... Professeur ? Élève ? Qu'importe, il ne fallait pas qu'il soit vu. Il éteignit la sono... Trop tard. Ce geste ne servait qu'à prouver qu'il était là, et qu'il avait capté la présence. Élève ? Professeur ? Il prit une planche de bois qui traînait derrière lui. Si un professeur le voyait si menaçant... C'était le renvoi. Et ça, pas question. Mais si c'était un élève impressionnable, peut-être qu'il arriverait à le faire taire et à le dissuader de recommencer... Il se plaça silencieusement à un emplacement où la porte le cacherait, appuya sur la poignée et tira un peu, pour l'entrebâiller. Si l'intrus ne considérait pas ça comme une invitation à entrer, au moins aurait-il la curiosité de le faire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Show us your Kâ
Isis

Messages :
522
Date d'inscription :
20/06/2012

J'suis un dueliste moi !
Réputation:
722/5000  (722/5000)

MessageSujet: Re: Claim my land against intruders [Evan && Luka] Ven 14 Sep - 20:52

Les bonnes raisons ça existe pas.

Porte 25. Fermée. Mais de la musique à l'interieur. Qui cessa brusquement... Ok, il y'avait bel et bien quelqu'un. Quelqu'un qui ne semblait pas décidé à me laisser rentrer... J'allais presque faire demi tour. C'était vrai, qu'est ce que je foutais la moi? Visiblement qui que ce soit il ne voulait pas m'aider, et puis c'était pas comme si j'avais parlé pour dire quelque chose, j'étais de trop mauvaise humeur pour parler pour le moment. En plus j'étais congelée.... Et humide. Non, completement mouillée. La pluie. Okay, sortir ici ça avait été une mauvaise idée... Fais chier. J'aurais du aller chercher la jolie blonde ou j'aurais du aller chercher Yuu dans un de ses arbres, mais non. J'avais atteri la, dans ce que je venais de reconnaitre comme étant le dortoir abandonné. Celui où se passaient semble t'il des choses etranges. Bah. En meme temps, l'allait m'arriver quoi... ?

Ben... alors que j'etais dans mes pensées comme ça, la porte s'entrebaillait et me laissait encore plus perplexe que je ne l'étais. Ok... « Quelqu'un ? » Premiere reflexion à la con... en même temps qui que ce soit il n'allait pas me repondre. Et avec un peu de chance ça serait juste un trafiquant ou un couple qui s'envoit en l'air et pas un serial killer deguisé en insecte géant. Ouais on verrait bien. Je savais me defendre ! J'avais des lames de rasoir... Ok. J'irais pas loin avec ça! J'avais des livres de cours, ça c'était un peu mieux non ? Ou peut être pas... Bon du coup... Qu'est ce que j'allais faire... ? Je gromelais un peu. Et puis je me decidais enfin à rentrer dans la chambre franco. .. Bon on allait bien voir ce qu'il allait m'arriver !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Show us your Kâ
Invité


MessageSujet: Re: Claim my land against intruders [Evan && Luka] Sam 15 Sep - 10:20

... Certes... Mais quand même.

Une petite attente, puis une voix. Le genre de voix glacée par les éléments. Le genre de voix qui montre une assurance par le défaitisme. Les mains d'Evan, crispées autour de la planche, tremblaient. Un cas qu'il aurait préféré ne pas voir. Encore, avec un professeur, on savait qui faire, que faire, quoi faire. Un élève impressionnable se serait tu. Mais elle, puisque la voix montrait une elle, n'avait pas l'air d'être impressionnable par un élève armé d'une planche. Que n'avait-il un déguisement de mante religieuse, avec de vraies lames au bout des bras, pour faire peur ? Et puis même, cela aurait-il servi ? Qu'importe, la question n'était pas là. Aurait-il le courage d'assumer jusqu'au bout ce qu'il voulait faire ? L'intruse entra franco, lui endolorissant l'épaule au passage... Il avait en plus oublié ce détail.

« Oh, et puis merde. »

Il lâcha la planche. Les fayots et les cafards sont impressionnables. Et sinon, il y avait la plupart du temps cette règle implicite comme quoi les élèves ne s'entre enfonçaient pas s'ils repéraient un fautif... Et puis, si Chronos arrivait, les deux protagonistes seraient tous deux dans de sérieux ennuis. Qu'importe. Et puis, de toute façon, elle avait l'air trempée, ç'aurait été moche de la renvoyer dehors alors que l'orage battait son plein. Il la jaugea de haut en bas, de son air désabusé habituel. Il ne manquait plus que le casque, mais bon.

« Sans vouloir paraître quoi que ce soit, faudrait peut-être que tu te déshabilles pour pas attraper froid. »

Dis comme ça, ç'aurait pu passer pour une tentative de profiter de l'intimité et tout et tout et... Oui, pour une tentative de viol. Certes. Mais il espérait que son air désabusé et sa voix monocorde allaient mettre une nuance à tout ceci, surtout qu'il retournait s'affaler sur le sofa.

« J'ai rien prévu pour faire un feu, ni comme habits de rechange, si tu te poses la question. »

Des questions toutes naturelles, vu l'état de la "voyageuse perdue dans l'antre de l'ermite bourru", si cela devait caractériser cette rencontre fort clichée. Il ralluma la petite chaîne, puisqu'après tout, il n'y avait rien à cacher -plus rien à cacher- à part la réserve du chevet. Quoi qu'on en dise, quelque soit la personne et la façon dont on les demande, ces friandises étaient siennes, et personne n'y toucherait.

« Si tu veux savoir, moi c'est Evan.»

Et même si tu ne veux pas savoir. Pourquoi avait-il dit ça ? Il était vulnérable, maintenant. Bah, qu'importait. sa petite bulle de rêve était déjà brisée par cette personne qu'il ne regardait même plus. Alors, pourquoi s'en faire ? Il n'avait plus grand chose à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Show us your Kâ
Isis

Messages :
522
Date d'inscription :
20/06/2012

J'suis un dueliste moi !
Réputation:
722/5000  (722/5000)

MessageSujet: Re: Claim my land against intruders [Evan && Luka] Lun 17 Sep - 8:57

Et puis j'ai du sucre sur moi !

Chance, j'avais heurté quelque chose de mou en ouvrant la porte aussi hativement, et aprés avoir entendu un bruit de quelque chose qui tombe au sol, et quelques mots, j'appercevais un garçon, l'air un peu plus jeune que moi, donnant l'impression de venir d'un monde different. Peut être que je l'avais déja appercu a l'academie. Ou peut être pas, je ne faisais pas vraiment attention aux gens, c'était quelque chose que l'on pouvait me reprocher mais... bon, de toutes les manieres ça ne changerait rien, il m'avait laissé rentrer. Civilisée que j'étais je fermais la porte deriere et je restais immobile un moment, ne sachant ni quoi faire, ni quoi dire.

« Desolée pour le derangement. J'avais prévu ni d'arriver ici, ni qu'il y'ait quelqu'un. » Je supposais qu'il n'y'avait pas grand chose de plus à dire. Il avait l'air aussi desabusé que moi, et au fond ça me faisait sourire. Sa proposition qui n'en était pas une au vu de son ton, me fit sourire aussi, et reflechir quelques instants alors que je posais mon sac dans un coin de la piece. Haussant les epaules j'esquissais un simple « Pourquoi pas. » , quand il s'agissait d'hommes je n'avais aucune pudeur...ça n'avait pas d'importance ces choses la, nous etions tous humains... et j'entrepris d'oter mes couches de vetements, les disposant de maniere à ce qu'ils sechent plus rapidement. En vitesse, je farfouillais dans mon sac pour voir si mon précieux deck n'avait rien. Surtout une carte en fait, le reste était rachetable. Rien pour faire un feu, pas d'habits de rechange, je prennais note de tout ce qu'il disait, en hochant la tête en silence. Je reflechissais, farfouillant toujours dans mon sac. Mon telephone s'était étéint, soit à cause d'un manque de batterie soit à cause de l'eau, et je m'en fichais royalement. C'est pas comme si je tenais tant que ça a être joignable...

« Bwarf, j'espere que l'orage va passer. » Aprés tout les orages ça durait jamais longtemps, nonchalement je m'asseyais sur une chaise qui trainait par la dans un coin de la piece, c'était toujours mieux que de s'asseoir par terre, et appréciant les gouts musicaux de mon hote, je hochais doucement la tête au rythme de la musique. Entendant à peine son prénom ce qui me tira de mes pensées, pas toujours joyeuses. La tête toujours à moitié dans mon sac.

« Luka. AHH ! Je le tiens. T'en veux un bout ? » Et je sortais une grosse tablette de chocolat de mon sac. Elle etait neuve, le papier etait un peu humide mais elle avait l'air en bon état. C'était bon le chocolat, le sucre, ça m'eviterait de mourir de froid. Puis bon, le sucre c'est la vie, ça permet de tisser des liens. Un peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Show us your Kâ
Invité


MessageSujet: Re: Claim my land against intruders [Evan && Luka] Mar 6 Nov - 21:47

Le chocolat c'est pas bon...

Au bruit, Evan sut qu'elle avait retiré ses vêtements. Il n'y avait là pas de quoi être gêné, cependant... Cependant, et bien, quelque chose l'obligeait à ne pas regarder, quoi. Quelque chose lui disait de fermer ses putains de mirettes et de penser aux araignées. Ne penser qu'au sucre qui coulait le long de sa langue. Qu'à la musique qui remplissait la pièce. Il s'exécuta. Mais un instant après, il rouvrit les yeux. Foutaises. Nous étions tous égaux, devant la nature. Tous trempés sous l'orage, tous vulnérables à nos addiction... ... Tous les mêmes devant la mort. Il tourna la tête et observa son invitée. Et effectivement, la nudité ne le gênait étrangement pas. Il y avait comme une aura qui habillait cette fille, quelque chose qui la rendait... ... Étrangement insipide aux yeux du jeune homme. Au fond de lui, inconsciemment, le monstre qu'il était repoussait l'héroïne qu'il avait devant lui. Une grande histoire d'amour millénaire, les héros et les insectes géants.

Enfin. Ses cartes. Luka regardait ses cartes. Peut-être voulait-elle vérifier si son deck n'était pas trop mouillé... Avec toute l'électronique de Kaiba Corp -toujours plus fort, toujours plus de réalisme ! - elles devaient effectivement craindre l'eau. Mais non. Elles ne l'étaient pas. Tant mieux, ils pourraient faire... Mais à quoi tu penses, Evan ? Tu ne trouves pas que tu en fais trop ? La pauvre vient de sortir de dessous les torrents que tu admirais quelques instants plus tôt, et tu ne penses qu'à faire un stupide duel de cartes ? Imbécile ! En plus, c'est une Obelisk, donc comme si tu avais une maigre chance ! Donc tu ne penses pas à ça, tu restes couché, et tu écoutes la musique, point barre !

D'ailleurs, l'invitée mouillée ne sortit pas que ses cartes. De son sac elle retira une tablette. Une tablette enveloppée de papier et d'aluminium... Cacao, lactose, amertume... CHOCOLAT ! Une immondice que certains appelaient sucrerie et qui cumule les inconvénients des douceurs sucrées sans en proposer une once du goût. Un aberration alimentaire qui ne devait son salut qu'à son omniprésence et la flemme monstrueuse d'Evan qui ne voulait pas déclencher une croisade. Qu'importe. Mais cette fois, il regardait le plafond, son air déjà pas très amusé encore plus blasé. Qu'est-ce qui l'avait pris de laisser cette sorcière au service de l'ennemi entrer ?

« Non merci. »

C'était parfaitement monocorde, complètement insipide, et tout à fait sans cœur. Désolé, mais le choco, c'est banni de son monde. Même s'il est beau. Bon, s'il est bo, ça peut se discuter, mais même. Choco, no ! Tiens, d'ailleurs, en parlant d'amertume... Le jeune homme cracha le bâtonnet tout propre tout vide et le remplaça par une nouvelle sucette. Ça c'était bon. Ça ça valait le coup de vivre. Ça c'était du sucre ! Mais ça, c'était À LUI ! Point barre ! SON SUCRE SON MIEL SA RUCHE SON MONDE SON... Une grande inspiration, une lente expiration. Il lui fallait se calmer, sinon... Tout pouvait se finir mal...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Show us your Kâ
Isis

Messages :
522
Date d'inscription :
20/06/2012

J'suis un dueliste moi !
Réputation:
722/5000  (722/5000)

MessageSujet: Re: Claim my land against intruders [Evan && Luka] Dim 11 Nov - 10:12

Desolée,je t'avais pas vu

Pas vraiment facile de se retrouver coincée dans une piece avec quelqu'un que l'on ne connait pas, que de vue et a peine en fait, et qui ne parle pas. Pourtant, grand mal m'en prenne, j'avais essayé de parler... malgré mon humeur, malgré la pluie, malgré ces choses la. J'avais essayée de parler, et ça ne donnait pas grand chose. Par Hel. J'avais même essayé de lui donner une barre de chocolat et je m'étais heurtée a un refus. J'étais donc la, assise dans le coin d'une chambre dans un dortoir normalement abandonné, reputé pour être hanté - comme si on y croyait hein ? - avec un gamin qui devait probablement être soit un grand solitaire soit un grand psychopathe, soit les deux en fait; grignotant un morceau de chocolat en verifiant que mon deck soit en vie. « Fais chier. » Le juron m'echappa quand je remarquais que l'eau s'était insinuée sur l'une de mes cartes. Rien de bien grave, juste une guerriere amazonesse, le genre de carte dont j'avais les doubles, triples, dans ma chambre de dortoir. - Non je n'étais pas maniaque et du genre à acheter toutes mes cartes en plus d'exemplaire que possible... Mais si en fait. - Mais toujours était il que moi, trés précautioneuse d'habitude j'étais ennuyée. Vous auriez du la voir la pauvre amazone, on eut dit qu'elle allait pleurer, ou qu'elle pleurait. Enfin, elle était humide et abimée. Je gromelais doucement, et je rangeais le reste de mon deck dans une place bien a l'abri dans mon sac. Mon Phénix allait bien, tout allait bien... Pour le moment. Essayons de relativiser.

Ou pas. Le silence me tapait vraiment sur les nerfs. Et je haussais la tête vaguement en remarquant la sucette qu'il glissait une nouvelle fois dans sa bouche. Qu'est ce que je pouvais faire pour briser le silence ? Courir toute nue, non ce n'était pas vraiment envisageable... Hum... J'aurais peut être pu... lui voler ses sucettes, mais je n'avais pas envie non plus de declencher une rixe, j'étais juste.. Blasée. Fatiguée. Epuisée et exasperée. Beaucoup de choses, qui au final menaient toutes au même point. J'étais lasse.

« Tu viens souvent ici ? »  non, finalement pour briser le silence j'avais pas trouvé mieux que de parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Show us your Kâ
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Claim my land against intruders [Evan && Luka]

Revenir en haut Aller en bas

Claim my land against intruders [Evan && Luka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alone in Heaven :: Le dortoir abandonné-
Sauter vers: